En ligne.fr





Traducteur Anglais Espagnol


Un traducteur de langue maternelle française

Passionné par l'Anglais et l'Espagnol

Passionné le web, les applications mobiles

Utiliser un logiciel de TAO - Avantages et inconvénients de la TAO

Index de l'article
Utiliser un logiciel de TAO
Prétraduction
Avantages et inconvénients de la TAO
Exemple concret
Surmonter la complexité du logiciel de TAO
Toutes les pages
 

Quels sont les avantages et les inconvénients de ces logiciels pour le traducteur ?

Tout d’abord, il convient de préciser que les logiciels d’aide à la traduction ne conviennent que pour certains types de texte tels que des manuels techniques, des rapports financiers¼ où des formulations de même type se retrouvent d’un texte à l’autre. Il faut également dire qu’on n’utilise pas une base unique pour tous les textes, même s’il s’agit du même domaine. La base phraséologique doit être spécifique d’un produit, ou éventuellement d’une entreprise, dont les textes ont des caractéristiques homogènes au niveau de la rédaction et du contenu. Très souvent ces logiciels sont utilisés pour traduire des mises à jour de manuels techniques. Ils permettent ainsi de réutiliser un fond de traduction disponible et d’assurer la cohérence entre les différentes versions. Si la mise à jour est négligeable et si le nouveau manuel garde la structure de l’ancien, il sera plus intéressant d’utiliser la fonction de comparaison de fichiers des traitements de texte plutôt que ces logiciels. En revanche, si les ajouts sont nombreux ou si l’organisation du texte a changé (structure des chapitres, informations déplacées dans un autre chapitre, etc.), les logiciels d’aide à la traduction se révèlent utiles.

L’intérêt donc pour le traducteur, aussi bien que pour le donneur d’ouvrage, est de pouvoir réutiliser des traductions antérieures sans avoir à effectuer un travail fastidieux de recherche manuelle. Cela permet de gagner du temps et de garantir la cohérence. En contrepartie, un certain nombre de contraintes peuvent entraver à des degrés divers le travail du traducteur.

La première contrainte est l’utilisation de certaines commandes au cours de la traduction. Chaque phrase à traduire doit être analysée au moyen d’une commande (raccourci clavier ou option de menu). Lorsqu’on apporte des corrections ou modifications à une phrase déjà traduite, il faut là encore utiliser une commande spécifique avant d’effectuer une quelconque modification. Cette contrainte est mineure et il suffit de s’habituer au logiciel, comme pour n’importe quel autre outil informatique. La deuxième contrainte est plus sérieuse car elle peut affecter la qualité de la traduction. Nous avons expliqué plus haut que le texte cible était segmenté et que les correspondances se faisaient entre segments. Si mon texte source est constitué de trois phrases séparées par des points, il faudra normalement que le texte cible soit également constitué de trois phrases séparées par des points. Cette contrainte n’est pas absolue car je peux traduire les trois phrases par une seule phrase, sous certaines conditions.